MAKEDA AFRIQUE DU SUD

Portrait de Chadrin.

Arrivé du Congo Brazzaville il y a 5 ans, Chadrin n’a toujours pas obtenu sa Résidence Sud Africaine et peine à trouver du travail. De nombreux réfugiés Congolais connaissent ce genre de situation précaire et ont de grande difficulté à trouver des emplois qualifiés.

Dans la plupart des familles sud-africaines, la «  Lobola » est une dot que le petit ami doit verser pour obtenir l’autorisation de mariage. Le coût très élevé de cette dernière dissuade de nombreux couples d’officialiser leur union.

Chadrin et Lerato vivent donc ensemble depuis 3 ans en périphérie du Cap et ne comptent pas se marier avant de nombreuses années. Leur enfant de deux ans est elevée par la grande mère maternelle en dehors de la ville, au Eastern Cape. Chadrin regrette que sa fille n’apprenne pas le Français mais rêve un jour de revenir au pays avec elle en vacances…

Work in progress.